Botero à Berlin


Botero est dans la place. Ses statues ont été réparties dans le parc du Lustgarten, quinze devant le Dom plus un cheval, porte de Brandebourg. Elles sont posées sur de petits socles, à portée de mains.



Je suis subjugué par les réactions causées par la présence se ces statues de bronze. Bien sûr, on fait la queue pour poser devant les statues, mais surtout on les touche, on les caresse, on s’allonge dessus, on les embrasse.


C’est un spectacle incroyable de voir ces mains qui glissent le long des courbes de ces femmes rondes et voluptueuses, même si le geste est furtif quand il s’agit des seins ou du ventre.
C’est un psychodrame, retrouvez les douceurs de l’enfance. Et voyant que quelqu’un le fait, tout le monde s’y met.


Botero in Berlin
Jusqu’au 25 novembre.

You may also like...

3 Responses

  1. pascal says:

    Je suis quand à moi frappé par la connerie des gens qui ne peuvent pas s’empêcher de toucher les choses ! Quand on va dans un supermarché on voit souvent les mères repeter inlassablement à leur bambin “non ne touche pas à ça!”… Tant que l’oeuvre d’art n’est pas derrière une grille ou une vitre, il faut que les gens aillent poser leur mains sales dessus ! Allez en Egypte, vous y verrez les touristes s’appuyer sur les bas reliefs, les statues millénaires. Là c’est pareil. On ne peut décidement pas faire confiance au respect et au bon sens des gens. Je n’aime pas Botero (c’est pourquoi je n’en ai pas parlé sur mon blog..) mais l’art c’est l’art et ça se respecte. Ca se respecte d’autant plus lorsqu’on fait l’effort de le mettre à la disposition de tous, gratuitement, sans les grilles, les vitres et les gardiens dont je parle plus haut ! Enfin, l’essentiel est sauf, pour l’instant ils n’ont pas été taggés !

  2. nadja says:

    C’est magnifique ! Botero dans le Lustgarten ! et le soleil pour arroser ces touristes et/ou berlinois qui se lovent dans ces statues… vite je veux voir ça de mes yeux !

  3. saucisse says:

    arf, 25 novembre… j’ai eu l’affront de rater ça. 🙁

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *