White Trash Contemporary

white-trash-contemporary A berlin - Photo copyright Didier Laget Mariella Mosler – Volapük 3
Berlin Art Forum est fini, mais la galerie White Trash qui s’est déplacée d’Hambourg pour l’occasion, s’est installée dans un local provisoire de la Strausberger Platz et joue les prolongations.


white-trash-contemporary A berlin - Photo copyright Didier Laget Mariella Mosler – Volapük 3

L’occasion de voir le travail sur les masques de Mariella Mosler, qui vous fera prendre le bronze pour du carton ou du papier. Celui de Jörg Rode, dont il faudra regarder les yeux de sa femme de ménage de près, pour comprendre pourquoi elle s’appelle « Putzen bei Kippenberger ». Quant à Thomas Chapman, décidément partout à Berlin, et Nik Nowak, une de leur sculpture sonore « The flying seahorse from the little teufelsberg » vous accueille à l’entrée de la galerie.
white-trash-contemporary A berlin - Photo copyright Didier Laget Jörg Rode – Putzen bei Kippenberger

white-trash-contemporary A berlin - Photo copyright Didier Laget Nik Nowak & Thomas Chapman – The flying seahorse from the little teufelsberg

Pas d’hésitation, c’est jusqu’au 3 octobre
White Trash Contemporary
Strausberger Platz 19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

feu d'artfice du nouvel an à Berlin

Feu d’artifice du nouvel an à Berlin en 2020

Pas de feu d’artifice à la porte de Brandenburg, à l’Europa-Center à Charlottenburg ou à la Zitadelle Spandau et vous habitez dans une des 56 Böllerverbotszonen de Berlin. Pas de panique, je vous offre 4 feux d’artifice du nouvel an

photos de Berlin en 2020

Photos de Berlin en 2020

Dans quelques heures on passe en en 2021, et c’est pas plus mal. Sur ce blog, je n’ai publié que 25 billets, c’est peu, mais je suis certain que 2021 sera bien mieux, pour commencer, les réseaux sociaux ne seront

La tour de TV de Berlin du mois de novembre 2020

La tour de TV de novembre 2020

La tour de TV de novembre, je l’ai trouvé sur une affiche collée à l’entrée d’une école de Kreuzberg. À côté de moi une maman essayait d’expliquer à son petit enfant, qui ne s’y intéressait déjà plus, trop occupé avec