Pack Die Badehose Ein

Wannsee A berlin - Photo copyright Didier Laget Tandis que pour vendredi saint, Berlin se vidait dans de longs embouteillages vers Warnemünde, Neuglobsow ou Rügen, nous décidâmes de faire d’une pierre deux coup, allez nous bronzer au bord de l’eau sans galérer et conjuguer deux fois de suite le verbe décider au passé-simple. Nous décidâmes de retourner à Wannsee.


Il nous suffit d’un billet AB à 2,30€ et 40 minutes après avoir quitté Kreuzberg, nous arrivions à la station de Nikolassee (S1). Suivirent, 15 minutes de marche dans une allée ombragée par des arbres astucieusement plantés de part et d’autre de la dite allée, le règlement d’une somme de 2,50€ nécessaire à l’acquisition du billet d’entrée, la descente de quelques marches, l’étalage d’une serviette sur le sable et enfin le soleil, l’eau (13°) et pas trop de monde car le monde était à Warnemünde, Neuglobsow ou Rügen.
C’était bien.
Attention, l’entrée à 2,50, c’est temporaire, après ça passe à 4€.
Et si Wannsee vous semble trop loin, jetez un oeil a cette liste des plages de Berlin, une vingtaine !

3 réponses

  1. salut didier
    la musique en bas c ‘est quoi???
    je sais que tu en avais deja parlé sur une de tes notes mais je ne la retrouve plus

  2. C’est une chanson de Gerhard Froboess, célèbre dans les années 60, qui parle d’aller se baquer à Wannsee, dans un allemand un peu bancale (comme le mien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,