Various & Gould : Face Time & #PublicTale

Various & Gould : Face Time - Photo Didier LagetL’Heinrich-Heine-Straße n’est pas la rue la plus riante de Berlin, au point qu’à vélo je l’évite, mais ça vient de changer avec Face Time que Various & Gould ont réalisé sur le mur d’un des immeubles. Ce portrait coloré, n’est pas celui d’une personne, mais l’assemblage de parties de visages de différentes personnes. Pourtant, il m’a semblé familier, et amical, et j’ai passé de longs moments à l’observer sous tous les angles. Entre collage et sérigraphie, il est d’une précision étonnante. Sur leur site, un making of montre la minutie nécessaire à la réalisation de ce travail pourtant gigantesque ( le mur fait 350m2 ).

Various & Gould : Face Time - Photo Didier Laget
Pour découvrir Face Time, l’idéal est de descendre l’Heinrich-Heine-Straße en vélo dans le sens Jannowitzbrücke / Moritzplatz.

On retrouve le travail du Duo à l’angle Waldemarstr. 107 / Manteuffelstraße. Ces visages sont ceux de « Mike, Pete et Joe « et ils font partis de #PublicTale, un projet réalisé dans le cadre de Backjumps 2015 (Trois ouvriers et la misère de chantiers abandonnés). Sous le visage central un QR code, vous indique où les prochains portraits sont affichés. 6 endroits différents, répartis dans Kreuzberg.

Various & Gould

Various & Gould

Pour trouver les suivants, vous devrez chercher un peu.
Various & Gould

Various & Gould

Various & Gould

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les