Tag Why not

tag-why-not-berlin-A berlin - Photo copyright Didier Laget
Vu dans Bergmannstrasse à Kreuzberg. Quand j’avais 15 ans, une de mes copines avait dans sa chambre un poster en noir et blanc, qui représentait un soldat touché par une balle avec un « Why? » en typo noire et grasse. C’est doit-être elle qui a fait ce stencil.

6 réponses

  1. Ce poster (l’original que tu mentionnes) était assez courant il me semble dans les années 80. Je l’avais vu dicliné sous sifférentes formes (tee-shirts entre autre). Je me demande si Amnesty international n’était pas à l’origine de cette image.

  2. S’il vous plait esque quelqun sait ou je pourrai trouver ce poster, je le cherche depuis au moins5 ans maintnan. Si quelqun peu m aider ce serai sympa de sa part. Merci

  3. Pour ceux qui ne le savent pas cette images a été récupérée par un ou des grapheur berlinois par rapport au fait que depuis quelque chose comme 2ans, les helicopteres de la police patrouillent de nuit (ptetre même de jour d’ailleurs) pour prendre en flag’ les grapheurs style skywalker, les cbs, cbr et companies . . . qui se menent une guerre de représentation au sommet des immeubles. D’ou la « blague » et pourquoi ne pas nous abattre tant qu’on y est? (la bombe a la main)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la