Single room hotel

Single-room-hotel A berlin - Photo copyright Didier Laget
Le Single room hotel est un deux étoiles qui n’a qu’une chambre de 32 m2. Claustrophobes, attention! il n’y a aucune fenêtre aux murs. Publiphobes, attentions! cette chambre est placée entre des panneaux d’affichage publicitaires. Le prix pour une nuit est de 19,90 ou de 25,90 selon la date à laquelle vous faites votre réservation, dépêchez-vous il est presque complet jusqu’au 31 mars 2008, date à laquelle il disparaîtra. Le Single room hôtel est une oeuvre de l’artiste Étienne Boulanger placée sur la friche industrielle du Skulpturen Park, entre Xberg et Mitte.


Single-room-hotel A berlin - Photo copyright Didier Laget
Je connais une autre oeuvre d’art dans laquelle on peut dormir. L’hôtel Everland

9 réponses

  1. J’espère que tu voulais dire 31 mars 2008… sinon, c’est qu’il y a vraiment des gens optimistes qui réservent…

  2. N’importe quoi, ce n’est même pas un hôtel, d’ailleurs je suis très étonné que sans fenêtre cette « chambre » puisse être loué, qu’est-ce qu’il faut penser? Le concept sur le site de l’artiste est vraiment vaseux. Alors les créateurs des affiches seraient les artistes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les

Antoine Villoutreix Tranquillement

Antoine Villoutreix – Tranquillement

Quoi de mieux en cette période covidée que de chanter de nouvelles mélodies et de se trémousser sur de nouveaux rythmes. Réjouissons-nous, car Antoine Villoutreix, nous offre Tranquillement, dont la version numérique sort le 10 Avril. Mélodie Avec Tranquillement, Antoine

Evolution Covid-19 à BerlinPhoto Didier Laget

S’informer sur le Covid-19 à Berlin

Voici une liste de sources fiables concernant la situation de la pendémie de coronavirus à Berlin. Je sais bien qu’en ce moment,la méfiance est à la mode, et que la notion de fiabilité sera discutée, mais je fais, malgré tout,