Le Berlin de Pierre Emmanuel Weck

pew-berlin-01P1120753
Entre la fin des années 80 et le début des années 90, Pierre Emmanuel Weck, se baladait dans Berlin, avec un Rolleiflex à la main. J’y étais aussi, mais on se s’est jamais croisé, car tandis qu’il vivait le jour, je jouais de la guitare la nuit sur les scènes du Metropol, du Quasimodo ou d’autres sombres clubs.

pew-berlin-02P1120754
Il y a quelques semaines, il était de retour à Berlin et cette fois on s’est croisé. Bien entendu, j’ai raté son expo, mais j’ai son bouquin.
Le titre est sobre: « Berlin », le format est carré, ça tombe bien puisque c’est aussi le format du Rolleiflex et les 77 photos sont en noir et blanc. Voilà pour l’aspect technique.
Il a su capturer le Berlin quotidien de cette période, en évitant le spectaculaire, avec une série de photos en douceur, les rues sont vides, les friches immenses, les ruines sombres et le mur présent. Le temps s’est arrêté, les gens semblent prendre le temps, on peut même se demander si tous cela a existé.
Un très bel ouvrage que vous pouvez vous procurer ici.
« BERLIN », Pierre-Emmanuel Weck, 77 pho­to­gra­phies noir et blanc, texte fran­çais et alle­mand, 84 pages, Éditions Tem­po­raires, mars 2013, 17 € – ISBN : 978 - 2-9544623 - 0-1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Da Hotel, bar in Berlin Photo Didier Laget

Das Hotel ferme

Das Hotel, le plus beau bar du monde, le bar de Berlin le plus joyeux, le plus éclectique, le plus ibérique, le plus botaniuqe, le bar le plus drôle… Ferme! J’aurais tant aimé y boire un dernier verre de Cava

feu d'artfice du nouvel an à Berlin

Feu d’artifice du nouvel an à Berlin en 2020

Pas de feu d’artifice à la porte de Brandenburg, à l’Europa-Center à Charlottenburg ou à la Zitadelle Spandau et vous habitez dans une des 56 Böllerverbotszonen de Berlin. Pas de panique, je vous offre 4 feux d’artifice du nouvel an