Encore des photos

Mois-europeen-de-la-photo A berlin - Photo copyright Didier Laget
Pour ma deuxième journée d’exploration , direction Prenzlauerberg.


Précisément à la galerie de l’éditeur Bildschöne Bücher. L’expo Travels and Escapes, d’Andrea Stultiens, raconte les aventures de D et G dans les Alpes. Pendant plusieurs années, ils se photographient avec les montagnes en arrière-plan, leur rapport évolue avec le temps.
Bildschöne Bücher
Brunnenstraße 152
10115 Berlin
Jusqu’au 30 novembre 2008
Quelques mètres plus bas, se trouve la galerie Komet Berlin présente le travail de Torsten Solin, des dioramas qualifiés d’erotomanic dream images, une sexualité un peu étrange. L’autre expo, moins spectaculaire et de l’ordre de la recherche photographique, Antka Hofman, travaille sans appareil photo et génère des images qui m’ont un peu évoqué Hiroshi Sugimoto, en plus féerique.
Komet Berlin
Brunnenstr. 165
10119 Berlin
Jusqu’au 22 novembre 2007
La rue descend, c’est donc sans effort que j’ai foncé chez Zadig ou je découvrais l’exposition de Fred Kojder,ce qu’il reste. Rouille, épaves, déchets, les mots ne font pas le poids face à ses photos aux textures contrastées et rugueuses.
Zadig Französische Buchhandlung
Linienstraße 141
10115 Berlin
Jusqu’au 15 novembre 2008
Après un virage serré je passé à la galerie DNA où le sol était recouvert de morceaux de pains et de paniers en papier de journaux japonais. Sur deux étages. Il y a certainement une explication, mais on ne me l’a pas donnée. En tout cas, j’ai pas vu de photo.
Peu après je garais mon vélo devant la galerie Dittmar, où je découvrais le travail Hopperien de Mona Breede. Un super sens du récit, de la composition et de la lumière. Allez-y, vous verrez.

Galerie Dittmar

Auguststraße 22
10117 Berlin
Jusqu’au 17 janvier 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,