DTV publie notre dernier bouquin Zuckerkringel-Ferien mit Marie

Zuckerkringel-Ferien mit MarieDTV vient de publier notre dernier bouquin : Zuckerkringel-Ferien mit Marie. Une histoire d’amour entre un jeune allemand et une petite française, dont l’écriture nous a mis sans dessus dessous, tant nos héros nous ont habités. En plus l’illustratrice, Joelle Tourlonias, a parfaitement capturé, les couleurs, le ton de notre récit et les postures de nos personnages.

L’histoire se déroule de nos jours, elle est racontée du point de vue de Max, 10 ans, qui va passer des vacances en famille dans un village en bord de mer, dans le sud de la France. Max n’a qu’un seul but, faire naviguer le voilier télécommandé qu’il a construit durant l’hiver. Le jour même de son arrivée il rencontre Marie. Elle a le même âge que lui mais tandis qu’il ne pense qu’à s’amuser, elle travaille déjà pour ses parents, elle lui explique qu’elle a besoin de beaucoup d’argent. Pourquoi faire?

C’est le 13è bouquin que nous publions ensemble, ce serait vraiment bien si un éditeur français le distribuait en France.

Zuckerkringel-Ferien mit Marie chez Amazon.de

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la