Covid-19 à Berlin

Le Covid à Berlin, Photo Didier Laget
Je n’aurai jamais imaginé vivre une crise pareille, le coup du Coronavirus qui menace la planète, c’est tellement énorme que beaucoup n’y croient pas et disent beaucoup de conneries, sans doute parce qu’ils ont trop bingé, se tapant à la suite Pandémie, Mauvais sang, Rage, 28 jours plus tard, World War Z ou même l’Attaque des fourmis géantes.

C’est effectivement incroyable, tous ces gens masqués, ces annonces flippantes… Ce n’est ni dans le futur, ni loin de chez nous, c’est ici, partout, et c’est invisible.

Pourtant j’aime bien son nom. Coronavirus, on dirait un modèle de voiture décapotable conduite par James dean. Covid-19 serait plutôt un véhicule autonome sortit de “Tron”.

Quand le virus a débarqué en Europe, je travaillais loin de Berlin. Au final, je me retrouve confiné en Catalogne. C’est pour ça que je ne vais écrire des billets du genre “Ma vie à Berlin, au temps du Coronavirus”.

Le point de la situation à Berlin et en Français, vous le trouverez sur le site de l’Ambassade de France à Berlin.

Les infos sur le Coronavirus (Covid-19) à Berlin

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,