Comment dire je comprends que dalle en Allemand?

Dans la gare - Photo copyright Didier Laget
Parler Allemand, c’est simple. La preuve. Comment dit-on je comprends que dalle en Allemand?

Je comprends que dalle, en Allemand, ça se dit Ich verstehe nur Bahnhof

C’est-à-dire, je ne comprends que gare (la gare, celle où vous prenez le train). Et donc pour une fois vous vous dites que là, ma rubrique Parler Allemand, c’est vraiment n’importe quoi, car je ne comprends que gare, ça ne veut rien dire et vous soupçonnez même que je vous mène en bateau, alors que non, parceque dans ce cas j’aurai dit Ich verstehe nur Hafen.

Je comprends que dalle

Déjà je comprends que dalle, avouez, que ce n’est pas évident. Dalle viendrait du mot romani, dail, qui signifie « rien du tout », je dis viendrait, car ont lit aussi que cette expression occitane viendrait de «que de l’aile à manger», c’est-à-dire pas grand-chose.

Ich verstehe nur Bahnhof

L’origine de l’expression, qui était à la mode dans les années 1920, en particulier à Berlin, n’est pas claire. Le Duden, qui en plus d’être un super dico est un des éditeurs chez qui nous publions… Le Duden donc, explique que « que quiconque a la gare comme point de départ d’un voyage en tête, ne peut penser à autre chose et ne pas écouter attentivement. » Selon d’autres dictionnaires, dont je ne donnerai pas le nom car ils n’ont pas eu, eux, l’élégance de nous publier, il semble que cette expression est apparue pendant la Première Guerre mondiale. Pour les soldats épuisés par la guerre, la gare était devenue le symbole du retour au foyer. Ils ne pouvaient suivre aucune conversation car ils « ne comprenaient que le mot gare »

Hans Fallada, utilise aussi cette expression à plusieurs reprises, notamment dans son roman Loup parmi les loups.

Dans un cas comme dans l’autre, la confusion sur l’origine de ses expressions règne et on comprend que dalle.

Je viens de réaliser avec honte que je ne vous ai jamais parlé de Hans Fallada ni de son superbe livre « Seul à Berlin », ( Jeder stirbt für sich allein ), que je vous invite fortement à lire.

4 réponses

  1. Quand j’habit Dortmund en 1990 on disait : »ich nix Baustelle » c’est à dire « moi pas chantier ». Mais je n’ai pas de Duden pour trouver une explication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,