Bewegte Welt – Erzählte Zeit

1989-2009-Bewegte-Welt-Erzaehlte-Zeit phl
Je ne connaît rien de l’Asie centrale, ni de l’Europe à l’est de la Pologne. C’est une zone que je n’ai jamais visité, qui me semble très polluée et aux moeurs inquiétantes. En Ukraine, il y a Tchernobyl, c’est là que les services secrets Russes ont tenté d’empoisoner Viktor Iouchtchenko avec de la dioxine Seveso. Au Kazakhstan, la mer d’Aral qui a été vidée de son eau. J’ai l’impression que les seules sourires sont ceux d’enfants kirghizes aux joues rouges posant au milieu d’immenses pleines vides.


L’Akademie der Kunste propose jusqu’au 13 septembre, 1989-2009: Bewegte Welt – Erzählte Zeit, une exposition présentant le travaille d’artistes issus de ces régions. Les oeuvres présentées reflètent ce sentiment gris que j’avais, mais l’interprétation de la réalité par l’objectif de la caméra ou de l’appareil photo associé à une bonne dose de créativité me fait vous dire d’y aller et me dire d’arrêter de faire des phrases intelligentes car je n’y arrive pas. Allez-y, c’est 3 euros, c’est pas forcément joyeux, mais ce sera certainement une découverte.
En avant goût voici « Je me penche vers l’Est, mais je regarde vers l’Ouest » du photographe kirghize Talgat Asyrankulov
Talgat-Asyrankulov A berlin - Photo copyright Didier Laget

Talgat-Asyrankulov A berlin - Photo copyright Didier Laget

Talgat-Asyrankulov A berlin - Photo copyright Didier Laget

Talgat-Asyrankulov A berlin - Photo copyright Didier Laget
Si vous ratez l’expo à Berlin, vous aurez la possibilité de la voir à Moscou, Minsk,Tbilissi,Kiew, Almaty, St. Petersbourg, Bischkek, Taschkent, Novosibirsk, sinon c’est à l’Akademie der Künste, Berlin, Hanseatenweg 10, 10557 Berlin

2 réponses

  1. « C’est une zone que je n’ai jamais visité, qui me semble très polluée et aux mœurs inquiétantes » … Je ne sais plus trop comment on appelle le fait de prêter à une zone géographique (et donc et par extension à ses habitants originels, c’est-à-dire à l’ethnie associée à cette zone géographique) des « mœurs inquiétantes »… Ceci dit j’ai la fâcheuse impression que ca va plus loin que le fait de ne pas pouvoir faire des phrases intelligentes… A vrai dire, quand je lis cet article, j’ai tendance à trouver TES mœurs inquiétantes…
    Tu n’es pas obligé de publier ce commentaire, mais il serait d’EXCELLENT goût d’en réécrire une certaine partie.

  2. @Ludovic, Il y a beaucoup de sous entendus dans ton commentaire où alors il en manque une partie, mais je ne comprends pas où tu veux en venir. Peux tu être plus clair.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,