A la Berlinische Galerie

arno-fischer-berlin-strausberger-platzPhoto: Arno Fischer, Ost-Berlin, Strausberger Platz, 1959< En ce moment la Berlinische Galerie fait fort. (Ca, c'est de l'intro !)
Dans le cadre du 4è Mois Européen de la Photographie on peut y voir le travail, beau et touchant, d’Arno Fischer, portraits et ambiances de Berlin Est et Ouest.
Aussi, « Menschen, Dinge, Menschenwerk« . Une série de photos d’Emil Otto Hoppé, prisent entre 1925 et 1929 et d’une telle évidence qu’on est sans mot, surtout devant ses photos d’usines. On est entre Käthe Kollwitz et M le maudit.
Dans le cadre de Mutation III je vous recommande plus que vivement « Guantanamo: If the light goes out » (pour plus d’infos, voir ce billet), et aussi Topographics of the Insignificant« .
Et enfin « Art Show » de Kienholz une installation qui appartient à la collection permanente du musée mais que je vois pour la première fois, et qui vaut son pesant d’or (ça c’est pour finir au même niveau que l’intro ). On se retrouve pendant le vernissage d’une exposition et on a le droit de toucher les « objets », c’est même recommandé.
C’est jusqu’au 28 février 2011, pour seulement 8€. On aurait vraiment tort de se priver.
Berlinische Galerie
Alte Jakobstraße 124-128
10969 Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des