Tempelhof

Un vent glacial soulevait la poussière et congelait les corbeaux en plein vol. Ils retombaient au sol et se brisaient en faisant un bruit sec. J’étais content d’avoir un bonnet sur la tête. Quelque chose qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps. Dans les Alpes, quand je dévalais, avec ma bande de surfeurs, les pistes de poudreuse. Sauvage et très fashion. À l’époque, je portais un bonnet de designer. À Berlin, c’est un Mütze en laine marron plus terre-à-terre, mais ce n’est pas de ça ce dont je voulais parler. Je voulais parler de Tempelhof.


Tempelhof, l’aéroport. Il sera fermé en 2008, donc il reste peu de temps pour le visiter, avant des travaux que l’on imagine interminables. Si vous avez des idées, la ville est preneuse. Que faire de cette immense surface libre ? Une méga Loveparade permanente ?
Pendant que vous êtes dans le coin, allez voir le Rosinenbomber qui est parqué là. C’est un des avions qui servirent au ravitaillement de Berlin pendant le Blocus de 48 à 49. C’est le même genre d’avion qu’on voit dans les films d’espionnage en noir et blanc où sur la façade du Deutsches Technikmuseum. Je n’ai pas pu le prendre en photo, car j’étais face au vent qui projetait les corbeaux congelés contre les hélices de l’avion. Puis le réveil a sonné. Ce n’était qu’un cauchemar.

You may also like...

6 Responses

  1. BiB dit :

    L’aéroport me rappelle tellement les gares en Russie, comme la gare de Moscou à St. Pétersbourg, par exemple. J’étais assis à coté d’une Française une fois en revenant à Berlin de Bruxelles. C’était sa première fois à Berlin et elle imaginait l’énorme aéroport international. Tu as vu le tapis roulant pour la livraison des bagages? Pas un cercle interminable, mias aussi long que dans un supermarché. Les bagages tombent par terre après cinq secondes. C’est chouette! Keine Ahnung ce qu’ils feront avec la surface. Pas besoin de nouveaux immeubles à Berlin. Un super-Aldi, peut-etre, avec un parking pour 30,000 autos?

  2. Emeline dit :

    Guten Abend à tous,ou Good Evening, voire même Buenos Dias, ou également Bonsoir,
    Dans un premier temps, j’aimerais rendre un solennel hommage au créateur de ce blog; oui, désormais je n’aurais de cesse de porter au pinacle cette oeuvre numérique sublime, enrichissante, emplie d’un humour à nul autre pareil, et indispensable.
    Dans un second temps, après avoir lu tous les articles de ce blog, il paraît somme toute évident que la Würst fait partie intégrante de la culture allemande.
    Par voie de conséquence, je vous ai trouvé quelques liens utiles concernant cet important sujet:
    http://www.hot-dog.org/facts/hd_sausage_glossary.htm
    http://www.3men.com/allyou.htm
    http://currywurst.blogya.de/currywurst/
    http://www.ag.ndsu.edu/pubs/yf/foods/he176w.htm
    http://en.wikipedia.org/wiki/Sausage
    Bonne lecture,
    A bientôt,
    Emeline

  3. Didier dit :

    Il est certain qu’avec un commentaire de ce genre, la Würst qu’elle soit Curry, Brat, Knack, Weiss ou Bock va prendre encore plus de poids. J’y avais déjà pensé avec la note sur la chanson des saucisses. Mais bon finalement, les lecteurs de ce blog savent lire et quand ils parcourent cette oeuvre numérique sublime, enrichissante, emplie d’un humour à nul autre pareil, ils se rendent rapidement compte que la saucisse y tient une place assez infime, j’y ai parlé, au hasards des notes, de la neige de Bonjour Tristesse , de Trümmerfrauen et la liste et longue. Je viens de compter, je n’ai parlé de saucisse que trois fois. 3 fois sur – aujourd’hui – 163 notes, c’est peu. Merci quand même pour les liens 🙂

  4. Emeline dit :

    En effet, trois fois c’est assurément peu! Alors je compte sur vous pour accorder une plus large place à la saucisse! Elle le vaut bien! 😉
    Cordialement,
    Emeline

  5. rudy dit :

    demain c est le grand jour : depart sur berlin pour une duree de 5 jours ,je suis en train d imprimer tes notes pour le reperages.
    Alors didier prepare les bieres cornichon radi le cheval sans oublier les currywurst ON ARRIVE!!!!

  6. Thom dit :

    sur Tempelhof tu peux lire cet article dans La Gazette…
    http://www.lagazettedeberlin.de/index.php?id=3385

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *