Wir sind Charlie – Wir sind nicht Pegida

wir-sind-charlie-wir-sind-nicht-pegida
Évidement, Pegida, n’a pas perdu de temps pour récupérer le massacre de Charlie Hebdo et en faire son nouveau cheval de bataille. Lundi 12, vous pouvez dire votre désaccord, en vous rendant sur la Pariser Platz (porte de Brandebourg) à 17:00

Demonstrieren Sie mit!
Zeit: Montag, den 12. Januar 2015, 17.00 Uhr
Ort: Pariser Platz

Bringen Sie gerne ein Schild mit unserer Aktionsgrafik „Wir sind Charlie – wir sind nicht Pegida!“ zur Demo mit. Sie können es ganz einfach herunterladen und mit Ihrem Drucker oder beim nächsten Copy-Shop ausdrucken. Drucken Sie doch gleich ein paar weitere Exemplare aus und verteilen Sie diese auf der Demo. Affichettes

You may also like...

5 Responses

  1. Basstrack says:

    C’est aujourd’hui Didier !!!! Je vais à Dresde.

  2. Goeft says:

    Hier nous étions 45000 à Strasbourg.
    Voir aussi le dessin à propos dans l’article “ça crayonne dur..” sur le site de Libération (vers la fin) http://www.liberation.fr/societe/2015/01/09/ca-crayonne-dur-pour-charlie_1176825
    Dessin de L’allemand Van Sputto dresse un parallèle entre les islamistes et les nationalistes du mouvement Pegida : «Déficit de légitimation en janvier 2015».

  3. Charlie says:

    Les PEGIDA étaient minables hier, Ils disent 500, la police en a compter 400. Et nous étions 4000. Par contre, c lourd à Dresde. Les Ossies, c’est des des fachos!

  4. ar-men says:

    Cher Didier,
    Tu nous a mis en ligne récemment un article à propos de Jörg Immendorff où l’on peut admirer un dessin que j’appellerai “le syndicaliste guidant le peuple”.
    On y voit un homme résolu entrant dans l’atelier de son pote dessinateur pour l’avertir que le peuple est dans la rue. Comme je ne parle pas allemand, je ne sais pas ce qu’il lui dit mais toujours est-il que notre dessinateur est en plein boulot et qu’il est interrompu dans son début de dessin blasphématoire.
    Ton article est paru bien avant les attentats contre Charlie, comme une prémonition.
    Balaise.
    Pour ceux qui y croient, je vous le dis tout net, Dieu s’appelle Didier en fait.
    L’oeuvre de Jörg Immendorff que j’ai découvert ici m’avait fortement impressionné. Aujourd’hui je l’imagine peinte avec des petites pencartes noires “WIR SIND CHARLIE”.
    Désormais surréaliste et intemporel, ce dessin n’a pas dit son dernier mot.

  5. didier says:

    ar-men, bravo, tu m’as identifié, je suis bel et bien le Dieux des rémouleurs de mandarine. La seule religion dont le but est ne pas faire chier le monde.
    🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *