Walter Benjamin à Berlin

Walter Benjamin Portbou Photo DIdier Laget
Walter Benjamin est un des plus importants penseurs/philosophes allemands du XXè siècle, il est né à Berlin, et y a passé une grande partie de sa vie. Sur la ville il a écrit Berliner Kindheit um neunzehnhundert – traduit en Anglais (Berlin Childhood around 1900) mais malheureusement pas en Français – il a écrit sur l’art, l’histoire, la violence, la littérature, et j’ai l’impression que Berlin l’a oublié.

Il y a un musée de la Currywurst mais pas de musée Walter Benjamin. Je propose de transformer l’Humboldt Forum en musée Walter Benjamin avec des ateliers sur l’art, sur la philosophie, des expos d’art contemporain et d’art pas contemporain, des conférences provocantes, un lieu pour remuer cette société instagramisée et consommatrice, !

Je n’avais rien lu de lui, jusqu’à cette rando en Catalogne. Près de la frontière entre l’Espagne et la France il y a un petit village en bord de mer qui s’appelle Portbou, j’y découvrais une installation vertigineuse qui prenait racine dans le cimetière, s’enfonçait dans le sol et semblait se jeter dans la mer au pied de la falaise. Cette installation, Passagen, signée Dani Karavan, est un homage à Benjamin.

Benjamin était juif, en 1940, pour fuir la Gestapo, il décide de partir aux USA, via l’Espagne Franquiste et le Portugal, il est arrêté à Portbou, car Franco avait annulé tous les visas de transit, y compris ceux des réfugiés juifs. Ayant peur d’être renvoyé en France, il se suicide avec une overdose de morphine. Il avait dans sa valise le manuscrit d’une de ses oeuvres les plus importantes, Sur le concept d’histoire. Quelque mois plus tard Hannah Arendt fuyant aux USA, traversait la frontière au même endroit et récupérait le manuscrit.

Quand on voit ce mémorial et qu’on le compare à la sinistre place qui porte son nom à Berlin…

Walter Benjamin Portbou Photo DIdier Laget

De Walter Benjamin, j’ai lu, en Français, L’Œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique et Petite histoire de la photographie, deux petits bouquins que je recommande fortement, il a aussi écrit un livre sur Paris, qui d’après mes amis – ceux qui avaient insisté à juste raison pour que je lise Berlin Alexanderplatz – est superbe, il s’agit de Passagenwerk, un pavé de plus 1000 pages, sur Paris au XIXè siècle, un bouquin malheureusement incomplet qui fait l’éloge du flâneur et des passages couverts tout juste construits et qu’on trouve au format Kindle pour 1€!.

Walter Benjamin est né le 15 juillet 1892.

Un documentaire d’Arte sur Walter Benjamin

Une carte de son passage à Berlin

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *