Vélo volé à Berlin – 10 trucs pour protéger ou récupérer votre vélo

Vélos attachés à un lampadaire - Photo Didier Laget
À Berlin, depuis 2005, on s’est fait voler 3 vélos, 2 à Kreuzberg (Südstern) et 1 à Neukölln (Hermanstraße). Mais depuis qu’on a investi dans de bons antivols, allet paletti, mon vélo est heureux.

Mais les brigands sont inventifs et tant qu’il y aura des gens qui ne s’étonnent pas de payer aux puces 20€ pour un vélo presque neuf, il n’y a pas de raison qu’ils s’arrêtent.

Où sont volés le plus de vélos
10 trucs pour protéger ou récupérer son vélo
Une nouvelle technique de vol
Retrouver son vélo
Ce que vous transportez
Elle récupère son vélo volé dans une brocante

Où sont volés le plus de vélos

carte des vols de velo à BerlinEn 2017, 27 000 vélos ont été volés, c’est moins qu’en 2016, 34 000. Mais comme beaucoup de vols ne sont pas déclarés on est en dessous de la réalité.

Les quartiers qui craignent le plus sont Mitte, Friedrichshain-Kreuzberg (spécialement Graefekiez où 400 vélos ont disparu en 2017) Pankow et Charlottenburg-Wilmersdorf (plutôt le centre).

Voir cette carte interactive pour en savoir plus.

10 trucs pour protéger ou récupérer son vélo


Un super antivol - Photo Didier Laget
Certains de ces trucs sont évidents, d’autres moins, si vous avez d’autres techniques pour éviter qu’on vous pique votre monture d’acier, n’hésitez pas à me les décrire en commentaire.
Un super antivol
La première chose c’est d’acheter un gros antivol solide, lourd, encombrant et très cher.
Achetez en un deuxième, par exemple en U pour attacher l’autre roue au vélo.

Attachez votre vélo à quelque chose de solide et fixé
La mauvaise idée c’est d’attacher une roue au cadre, en 30 secondes le voleur peut soulever le vélo et le mettre dans une camionnette, J’ai aussi vu un jour sur la Hermanstrasse, un vélo attaché à un potelet 🙂

Attachez-le à un lampadaire, une grille (attention que ce soit autorisé), un support-à-vélo, en vérifiant qu’il n’ait pas été scié ( cf ici)


Attachez les roues au cadre
On voit beaucoup de cadres de vélos bien attachés à un arbre ou une roue solitaire qui se morfond au pied d’un lampadaire, pour éviter ces drames à votre vélo, selon la taille de votre cadenas attachez les roues au cadre.

Protégez la selle et les roues
J’ai un vélo bien laid, avec un guidon tordu, une selle bien laide, mes roues sont à peine rondes, un ou deux rayons leur manquent, mais si vous avez une selle Brooks et des roues Lightweight Meilenstein qui coutent un bras, il existe divers systèmes pour rendre leur séparation du vélo quasi impossible ( The Sphyke, Atomic22, Hexlox )

Marquez votre vélo
Au feutre indélébile, avec un couteau, laissez des marques pour identifier les différentes parties de votre vélo, vous comprendrez pourquoi en lisant cette histoire.

La police de Berlin peut marquer votre vélo, ses roues, sa remorque, il sera ajouté à leur base de données ce qui leur permettra de vous prévenir, s’il le retrouve, parfois à des kilomètres d’ici. 1 500 vélos volé au nord de l’Allemagne, retrouvés à Hambourg.


Rentrez votre vélo chez vous
La plupart des immeubles berlinois ont une cour, ce n’est pas une garantie (on m’a volé 2 vélos dans mon Hinterhof) mais tout ce qui peut gêner un voleur est bien.

Si c’est un fixi de designer montez-le chez-vous.

tas-de-velo Photo DidierLaget
Sortir la nuit 
Vous êtes plusieurs et vous allez en vélo shaker vos groovy things au Berghain, Gretchen, Sisyphos, KitKat, Hotel Estrel ou Tresor, attachez vos vélos les uns aux autres en faisant une sorte de plat de spaghettis, avec les vélos les plus tentant au fond.

N’attirez pas l’attention
Enlaidissez votre vélo en le peignant d’une couleur marronnasse, en le recouvrant d’autocollants Ampelmännchen vert, en rayant la peinture du cadre avec une fourchette.

Pull en laine pour vélo sur le Blog de Berlin Photo Didier LagetAttirez l’attention
« Décorez-le » d’une manière tellement originale qu’il sera clairement identifié comme votre vélo et donc plus difficile à refourguer, par exemple en lui tricotant un pull pour vélo.

Assurez, trackez votre vélo
Assurez votre vélo, à partir de 5€/mois

Installez un Tracker
Certains sont discrets et se cachent dans le guidon, d’autres sont connectés au réseau GSM et vous alertent via un App quand on vole votre vélo puis vous indique où il se trouve, d’autres sont munis d’une sirène d’alarme, les prix varient de 80€ à 200€ plus parfois un abonnement mensuel.
Notez une solution Open Source avec the Internet Of Things.

Une nouvelle technique de vol, se méfier des apparences


sarah-king-velo-vole Photo Sahrah King
Sarah King habite travaille à la mairie à South Camberwell, en Angleterre. Un soir, de retour où elle avait attaché son vélo, elle se rend compte qu’il avait disparu. En s’appuyant sur la barre supérieure du support à vélo, elle comprend qu’elle avait été sciée, et la coupure masquée avec du scotch. Les voleurs avaient attendu qu’elle attache son vélo et reparte, pour lui voler.

Malgré le Brexit, cette technique a traversé la Manche, le Rhin et la Spree. La photo ci-dessous a été prise à Berlin il y a quelques jours par David Strauss. L’éditeur a trouvé la même chose à Berlin, heureusement, il s’en est aperçu avant d’attacher son vélo.
Photo David Strauss
Attention aux support auxquels vous attachez vos vélos, si vous remarquez du Gaffer Tape, du scotch marron de déménagement ou trop de stickers qui le recouvrent, vérifiez bien que le tube métal autour duquel vous cadenassez votre monture n’a pas été scié.

Retrouver son vélo

Photo polizei-berlin
Une info: Si on vous vole votre vélo faites un tour sur le site de la police berlinoise, on ne sait jamais, vous le verrez peut-être en photo accompagné d’un descriptif.

Ce que vous transportez

Velo-valise- A berlin - Photo copyright Didier Laget
Une autre info: Quand vous vous baladez avec un sac ou votre sac à dos dans un panier à l’arrière de votre vélo soyez certains de passer une de ses sangles sous votre selle, ce qui évitera que quelqu’un ne le tire quand vous êtes au feu rouge ou quand vous êtes ralentis par une foule de gens qui marchent sur la piste cyclable. Histoire vécue.

Elle récupère son vélo volé dans une brocante

Beaucoup de vélos
Une bien belle histoire comme on aimerait qu’elle nous arrive quand on vous a piqué votre vélo.

Une amie espagnole est venu à Berlin car elle ne trouvait pas de boulot en Espagne. Depuis son arrivée, elle enchaîne les 1 euro jobs, les stages non rémunérés dans les startups berlinoise supercool (babyfoot, friday beer, sièges orange) et toute sa fortune tient dans un vieux mais beau vélo… qu’on lui a volé. Le lendemain elle se balade aux puces de l’Arena et retrouve, chez un brocanteur, sa selle qui est assez particulière, sur un autre cadre que le sien. Ça lui met la pulga en el oído comme ne disent pas les Espagnols où Floh im Ohr comme ne disent pas les Allemands non plus.


Elle scrute un peu les vélos exposés pour finalement retrouver son cadre, qu’elle reconnait car il avait un défaut, repeint, couvert de stickers et le code limé. Quand aux roues elles sont sur un autre vélo. Elle ne se dégonfle pas (sic), va voir le vendeur et lui explique qu’il vend son vélo volé. Le vendeur, qui ne sait plus parler allemand, appelle ses collègues qui séparent mon amie de la foule et l’intimident un peu quand même. Sauf qu’il lui en faut plus que ça et elle dit qu’elle va aller à la police, le dit très fort et ajoute à l’attention des passants qu’elle a besoin d’aide.

Quelques-uns s’arrêtent et demandent ce qui se passe. Les collègues disparaissent, mon amie répète qu’elle va aller chercher la police. À ce moment quelqu’un dans la foule lui dit de rester sur place, que lui va aller chercher la police. Le vendeur se met à comprendre l’Allemand de nouveau, il explique qu’il achète les vélos a des grossistes qu’il ne savait pas que le sien avait était volé puis désossé que ça n’arrive jamais car il fait hyper attention qu’il est très gentil et que si elle attend un peu il va lui refaire son vélo et qu’en cadeau il lui donnera une chicha avec du charbon et du tabac parfumé au kebab.

Une heure après elle est repartie avec son vélo, et des pneus neufs.

You may also like...

3 Responses

  1. Thomas dit :

    Quand tu attaches ton vélo à un point fixe, il ne faut pas seulement vérifier qu’il n’a pas été scié mais aussi qu’il est bien ancré dans le sol, certains se laissent soulever sans problème.
    Pour les cadenas, c’est simple, un U qui coûte au moins 40€ ou/et un Abus Bordo Granit X Plus à plus de 100€. En général on dit qu’il faut investir entre 20% et 30% du prix neuf du vélo en cadenas. Quand tu laisses ton vélo plus de 30 minutes au centre ville, alors attache le mieux que les autres vélos autour. Mon combo idéal, cadenas tortillon qui prend la selle et le cadre (décourage le vol de selle), un Bordo qui prend la roue avant, le cadre et un point fixe, enfin un mini U qui prend le cadre et la roue arrière. Bon pour des arrêts courts, crêche, boulanger, pressing, je dépose simplement mon vélo sur le trottoir en attachant la roue avant et le cadre. Je ne me suis jamais fait voler un vélo, mais un de mes vélos s’est déjà fait voler chez mon ancien réparateur :(. Après il existe des assurances contre le vol, la dégradation, soit via l’assurance habitation soit avec l’ADFC: http://www.adfc.de/versicherung/fahrraddiebstahl-versicherung-

  2. Mounir Von Carnac dit :

    Merci à vous deux pour ces infos et ces conseils !

  3. Hélène dit :

    Merci pour tous ces conseils! Le vol de vélo, c’est toujours un crève-coeur 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *