SuKuLTuR dans le métro


22:00 Station de S-Bahn de Sundgauer Straße. J’ai envie de me mettre quelque chose sous la dent. Je me fraye un chemin entre des supporters bien Becsifiés et trouve un distributeur de sucreries. Là, entre les Kinder Bueno, Maltesers, Coke et autres gaufres cellophanées, s’affiche la couverture d’un livre jaune. Dessus, un petit bonhomme me tend les bras “Emportez-moi, ne me laissez pas ici.” C’est ce que je fais. 1 € le livre d’une vingtaine de pages en format A6. L’éditeur SuKuLTuR en a déjà publié soixante-dix depuis sa création en 1995. Bonne idée non?

You may also like...

4 Responses

  1. rudy says:

    c’est pas une mauvaise idée
    tu devrais faire pareil pour tes nouvelles

  2. Fée Rose says:

    C’est énorme comme idée ! Franchement, j’aimerais voir ça !

  3. Leider ist mein Schulfranzösisch fast komplett weg -lesen kann ich immerhin noch. Aber: ich wollte nur sagen, dass Barbara Wredes “Affenbarbier kann ich immer noch werden” ist wirklich eine schöne Geschichte, und man benötigt ca. 9 Minuten, um ihn zu lesen. Also: wenn man länger fahren muß, mehrere Hefte kaufen (und weniger Schokoriegel!)…

  4. marjorie says:

    J’aime beaucoup votre blog! =)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *