Qui a eu la peau de Knut?

Vous vous souvenez sans doute de Knut, le petit ourson tout mignon. Knut est mort en mars 2011 en se noyant dans son bassin devant une foule qui en profita pour faire des selfies avec l’animal mourant en arrière-plan. On se posait beaucoup de question sur les raisons de la mort d’un ours blanc si jeune (ils vivent en principe jusqu’à 20 ans, sauf fonte de la banquise ou exploitation pétrolière de la région par Shell par exemple). On sait maintenant ce qui arriva, il avait une Encéphalites avec anticorps anti-récepteur NMDA (si!) et s’il n’était pas tombé dans l’eau il aurait survécu.

J’ai bien connu Knut, dès le début, il eut la poisse, rejeté par sa mère à la naissance, il fut élevé par un gardien du Zoo de Berlin, Thomas Dörflein, qui mourut 2 ans plus tard d’une crise cardiaque, puis il fut agressé par les autres ours du zoo, y compris par sa mère et mourut dans son bassin. Entre-temps il avait fait la fortune de pleins de gens sous forme de peluches et autres Gummibärchen..

J’ai aussi révélé en son temps que Knut picolait en cachette, mais malgré mes preuves, on ne m’a jamais cru

Même morte la pauvre bête n’a pas de chance, j’ai appris que sa peau recouvre une sculpture qui a été exposée dans divers musées avant de retourner à Berlin, au Museum d’Histoire Naturelle où je le retrouvais il y a quelque temps, inutile de dire que les retrouvailles furent glaçantes, moi, visiteur parmi d’autre d’un côté de la vitre, lui posant dans une vitrine, et surtout mort. Nous ne nous dîmes rien, absolument rien. Et j’en repartis triste et confus.


La question qu’on peut se poser est: qu’est-ce qui me prend d’écrire ce billet maintenant?
La réponse est que la petite boule de fourrure si trognon était née un 5 décembre. 2006 précisément.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *