Pomper du nickel?


Tu fumes une Marlboro et aussitôt des femmes super sexy se collent à toi. Tu bois un Four Roses et des bimbos en bikini te pétrissent le dos et les épaules. Tu conduis la dernière 404 Peugeot et des starlettes lubriques ouvrent ta chemise pour te caresser les tablettes de chocolat. Ce genre de message publicitaire n’est plus possible, fumer, boire, conduire tue ou pollue et la femme n’est plus un objet sexuel. Enfin sauf dans les clips de Rap mais ça c’est pas pareil, c’est pour dénoncer, enfin je crois. Le pauvre DA super créatif de l’agence de pub était frustré, plus d’embrassade langoureuse suite à la consommation d’un de ses produits. Soudain est apparu le Pumpernickel Mestemacher.



Belle photo d’une belle tranche de Pumpernickel de face.

Pumpernickel, c’est un pain de seigle noir, vendu en tranches fines. Le goût est fort et la texture granuleuse. L’emballage du Pumpernickel Mestemacher le montre clairement, si j’en mange je me retrouve illico avec une femme dans mes bras. Je dis rien à ma freundin et j’en mange une tranche. Quelques secondes après elle arrive et on s’embrasse.
– C’est incroyable. Ca marche.
– Qu’est-ce qui marche?
– Je mange une tranche de pumpernickel et tu m’embrasses.
– Mais je t’aurais embrassé de toute façon.
– Alors ça marche pas.

Quand je pense à tous ces hommes qui ont acheté des Malrboro, bu du Wiskhy ou conduit une 404 en pensant qu’ils deviendraient des sex-symboles ! Ils se sont tous fait avoir. Je me demande quand même quel message l’agence de pub a voulu faire passer avec cette photo et l’invite à me contacter pour m’expliquer. La première fois que j’ai vu un paquet de Pumpernickel, j’ai cru que c’était un sachet de préservatifs.

Que faire avec du Pumpernickel?

Un truc super simple et très bon:
1 – Prendre une tranche de pumpernickel
2 – Y placer dessus une fine couche de Meeretich qui arrache
3 – Placer par dessus une ranche de saumon fumée (fumer nuit à la santé).
4 – Manger
5 – S’embrasser.

Belle photo d’une belle tranche de Pumpernickel de profil.

Un autre truc :
1 – Prendre une tranche de pumpernickel
2 – Tartiner de salade de Hareng à la betterave rouge (excellent)
3 – Manger
4 – S’embrasser.

Sur le thème du pain j’ai aussi évoqué le Laugen Brötchen, et le Schrippe.

You may also like...

3 Responses

  1. Robert G. says:

    Début août, tu nous avais annoncé que tu partais en vacances. Moi aussi d’ailleurs, et je suis parti tranquille. Or, à mon/notre retour, je découvre une avalanche de (bonnes) feuilles. Trahison! Il va falloir que je remonte le courant comme une vieille trui(te) fatiguée. Tranche de sourire après tranche de rire, je devrais en avoir encore pour quelques jours. Merci, chezmoistrasse !
    PS. Maintenant que j’ai vu sur ton site, toujours plus perfectionné, que tu pouvais pratiquer une censure préalable (ça titille ce petit côté anar que nous partageons, semble-t-il, mais bon…), je ne suis pas sûr que tu me publies. Ce n’est pas grave. J’imagine qu’un lecteur de blog doit découvrir les règles du commentaire (je n’en suis pas encore à écrire en “tags HTLM”, par exemple), comme son auteur celles de l’écriture informatique. Je m’exerce. Re-merci, chezmoistrasse.

  2. Didier says:

    Chezmoistrasse : Merci pour le compliment.
    C’est vrai que je lit les commentaires avant de les publier. D’abord pour éviter le spam qui inonde mes commentaires puis pour éviter la publication de certains commentaires qui sont agressifs ou racistes, c’est plus rare mais cela arrive.
    En dehors de ça je publie tout sauf peut-être une fois où deux où je me suis trompé de bouton (et je n’ai pas de “Undo” :-).

  3. ophélie says:

    j’en ai acheté ce week-end lol, la même marque et tout !!! la lorraine me manque avec elle mes parents et l’allemagne !!!
    au plaisir

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *