Tagged: ours

Qui a eu la peau de Knut?

Vous vous souvenez sans doute de Knut, le petit ourson tout mignon. Knut est mort en mars 2011 en se noyant dans son bassin devant une foule qui en profita pour faire des selfies avec l’animal mourant en arrière-plan. On...

Knut et Kadhafi

Je trouve dans un bar le BZ du 21 mars. Alors que des avions viennent de tirer des roquettes sur la Libye, le journal à poissonniers fait sa une avec la mort de Knut et offre même un cahier spécial de 16 pages avec un poster au milieu.

Ein Bär reißt aus

Cet ours est sur la couverture de notre dernier livre “Ein Bär reißt aus”, que les parents liront avec leurs enfants. Une histoire d’ours qui se passe dans le Zoo de Berlin, mais attention, pour éviter toutes déception, il ne s’agit pas de Knut, mais de Willi, un ours bien moins people que la star au poil blanc.

Comme un glaçon dans l’eau

Hans fait du patin sur un des lacs gelés de Berlin, la glace rompt sous son poids, vous vous approchez de lui pour l’aider à se sortir de son trou. Et la glace rompt sous votre poids. On obtient du Berlinois congelé. Mais que faire alors ?

Un dimanche matin

Une petite fille sur la pointe des pieds se penche par-dessus la rambarde de l’Admiralsbrücke. Je me penche à mon tour. Un Knut blanc flotte contre un des piliers du pont. Ça change des cygnes. Nous sommes rejoints par un homme, tatoué, percé, bourré.

Le nouveau scandale des Gummibärchen

Un vrai Gummibärchen a toujours été chimique, on l’a toujours su, on n’est pas né de la dernière pluie acide ! Le sachet a beau nous montrer des ananas, des oranges ou des fraises, on n’est pas dupe, c’est chimique. Mais c’est bon. Et voilà que ce plaisir est menacé.

J’ai mangé Knut

Knut est déjà un gros ours et n’a plus rien à voir avec la peluche des débuts. C’est pourtant seulement maintenant que je le trouve en vente, version Marshmallow. C’est Haribo qui a acheté la licence. J’ai goûté.