Monument de Manaf Halbouni porte de Brandebourg

À côté de la porte de Brandebourg, se dressent 3 bus, comme plantés dans le sol. J’ai un moment cru que c’était le retour des Géants de Royal Deluxe, mais il n’en est rien. Ces bus renversés, installés le lendemain de l’anniversaire de la chute du mur de Berlin, rappellent les barricades érigées à Alep en 2015 au plus fort de la guerre civile syrienne, à un moment où les rebelles syriens cherchaient à protéger Alep contre les tireurs d’élite de Bashar al-Assad. Ils constituent une installation de l’artiste syro-allemand Manaf Halbouni dont le titre est “Monument. “C’est une installation contre la guerre et contre tout ce qui ne va pas dans ce monde”.

Manaf Halbouni habite à Dresde, et à l’origine, c’est là qu’il exposa son installation en Février dernier, il la voyait comme un pont symbolique entre la destruction d’Alep et le bombardement de Dresde par des raids aériens alliés en février 1945.

Mais n’oublions que Dresde est le berceau de PEGIDA , et dès la mise en place des bus, les militants d’extrême droite protestaient, déclarant que sa présence à côté de la Frauenkirche, perturbait la commémoration de la destruction de la métropole saxonne le 13 février, et que c’était de la provocation.

Abus de liberté artistique, art dégénéré

La section Saxonne de l’AFD, l’autre mouvement populiste allemand, d’ajouter que Monument représentait “un abus de liberté artistique” 🙂 et que c’était un exemple d’art dégénéré, ce qui nous ramène à Munich en 1937.

Lors du vernissage, le maire de la ville Dirk Hilbert fut hué par une foule de fachos qui lui ordonna de “dégager” et il reçu des menaces de mort après avoir commenté l’attitude des deux groupes néonazis. Ils essayèrent de décrédibiliser l’artiste en mettant en avant son origine Syrienne plutôt que son travail artistique, pourtant l’homme a exposé au Edinburgh Art Festival (2017), à l’Institut du Monde Arabe à Paris (2014), au Palazzo Donà Brusa, durant 56è. Biennale de Venise (2015) au Victoria & Albert Museum à Londres (2015) etc…

Heureusement que le Théâtre Gorki, à Berlin, décida d’inclure Monument à son festival Berliner Herbstsalon et que la ville accepta de lui donner un maximum de visibilité en le plaçant à côté de la Port de Brandebourg.

You may also like...

1 Response

  1. Laurent says:

    Ouaip, pas convaincu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *