Les livreurs à vélo

Ayont une pensée pour les livreurs de petits plats à vélo qui traversent la ville dans tous les sens et le plus vite possible, avec leur gros sac carré sur le dos, pour nous livrer à temps les pizzas, sushis, kebabs, T-bone steaks, hamburgers frites, currywurste et caviar à la louche que nous avons commandé.

Dans Kreuzberg, deux d’entres eux arrivent trop vite à un carrefour, alors que le feu passe au rouge et que visiblement, ils doivent s’arrêter. Le premier freine, glisse et fini par tomber. Il déchire son pantalon et saigne méchamment d’un genou . Il se redresse, regarde son sac et rassure son copain, “c’est bon, j’ai rien renversé”.

Et ils repartent, laissant quelques gouttes de sang sur la neige. Je n’ose imaginer ce qui se serait passé si des loups avaient rôdé dans le coin.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *