Les Impressionnistes, Monet, Cezanne, Degas, Renoir à Berlin

impressionistes

Berlin est la capitale du Street-Art, mais ce n’est pour ça que vous n’aimez pas les impressionnistes. Cependant, vous n’avez pas pu voir l’expo “Les plus beaux français” car il y avait des queues sans fin et vous n’avez pas vu non plus l’expo “Paul Durand-Ruel. Le pari de l’impressionnisme” car il fallait aller à Paris ( à 1 002 km à pieds d’ici… ). Réjouissez-vous, à partir du 26 mai, Monet, Cezanne, Degas, Renoir et d’autres seront à Berlin. Comment est-ce possible?


Comment est-ce possible puisqu’ils sont morts?

Question pertinente, c’est possible grâce au film “Exhibition on Screen: Les Impressionnistes” qui offrira la possibilité de voir les œuvres de près filmées lors de l’expo, sans avoir à faire la queue devant le musée.

Et comme une nouvelle ne vient jamais seul, les 2 premières personnes qui partagent ce billet sur leur page Facebook gagnent deux billets pour voir le film dans un des cinémas de Berlin (Cineplex Titania à Steglitz, UCI Kinowelt Colosseum, Friedrichshain, Gropius Passagen ou Am Eastgate)

Qui est Paul Duran-Ruel?
Paul Durand, (il s’agit du nom de son père auquel il ajoutera “Ruel” celui de sa mère) naît à Paris, le 31 octobre 1831. Ses parents dirigent alors un magasin qui est à la fois une papeterie et une boutique de matériel pour artiste. Ils abandonnent progressivement cette activité pour se consacrer à celle bien plus lucrative du commerce de tableaux. Ils exposent les œuvres d’artistes tels que Géricault et Delacroix. Bourgeois typiques du Second Empire, les Durand-Ruel offrent à leur fils de solides études. Paul souhaite s’orienter vers une carrière militaire. Mais pour des raisons de santé, il ne peut intégrer l’école de Saint-Cyr dont il avait pourtant réussi le concours d’entrée. Il travaille alors auprès des siens et fait la connaissance de nombreux artistes et collectionneurs qui passent par la galerie au moment des Salons, ces expositions officielles qui se tiennent chaque année. Paul voit alors défiler dans l’établissement paternel les peintres consacrés par les instances officielles : William-Adolphe Bouguereau ou Alexandre Cabanel, mais aussi les nouveaux-venus de la peinture comme Eugène Delacroix ou bien Gustave Courbet.
« Sans Durand, nous serions morts de faim, nous tous les impressionnistes. Nous lui devons tout » : ainsi s’exprimait au soir de sa vie le peintre Claude Monet au sujet de celui qui fut son principal marchand au XIXe siècle. Paul Durand-Ruel (1831-1922) a le premier fait le pari de l’impressionnisme au début des années 1870, à l’heure où la « Nouvelle Peinture » de la vie moderne, vibrante et colorée, de Manet, Monet, Renoir, Degas, Sisley, Pissarro et Berthe Morisot, rencontrait l’incompréhension.  Visionnaire, il décide d’acheter leurs œuvres, de les exposer en France comme à l’étranger, inventant du même coup un nouveau métier, celui de marchand d’art contemporain.  Il est, au tournant du XXe siècle, le principal artisan de la consécration de l’impressionnisme, dont le succès ne s’est ensuite jamais démenti.  Source

“Exhibition on Screen: Les Impressionnistes”
À partir du 26 mai
Dans les cinémas suivant : Cineplex Titania à Steglitz, UCI Kinowelt Colosseum, UCI Friedrichshain, UCI Gropius Passagen ou UCI Am Eastgate.

You may also like...

5 Responses

  1. Goeft says:

    Chouette….même l’Alex s’y met ! Impressionant

  2. Laurent says:

    Ah Ah! Le détail qui tu! A part ça, je ne peux pas participer, car je n’ai plus de compte facebook

  3. Goeft says:

    Moi je n’en ai jamais eu !

  4. didier says:

    Je pense parfois fermer mon compte FB, mais certaines de ses fonctionalités sont quand même bien, alors…

  5. Paula says:

    Gerne, je veux une place 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *