Le paradis


Dimanche. On aimait trop l’assassin ou pas assez? L’écriture de notre polar était dans une phase critique. Il nous fallait nous concentrer à fond, et les percussions permanentes des cariocas du Karneval der Kulturen n’aidaient pas, On est parti chercher des contrées plus propices, au fin fond de Neukölln. A Rixdorf. un Bar sans nom au milieu d’une petite place. On se serait cru à Berlin dans les années 80. Le ciel était bleu, la température orange, les arbres bruissaient vertement. On a réglé son compte à notre assassin.
On ne trouve ce genre d’endroit qu’à Berlin.

You may also like...

2 Responses

  1. Maiochka says:

    Rixdorf est effectivement un bien joli décor plutôt inattendu au coeur de Neukölln, mais à 2 pas de ce petit nid vous attend une bien belle autre surprise (qui vous est peut-être déjà familière) : le Dritter Raum… “Das cafe” !
    On s’y sent comme à la maison, le café est extra, la musique et les décos font leur effet, le brunch bio est inégalable, et le proprio et ses acolytes toujours souriants http://www.myspace.com/dritterraum/photos/13048435#%7B%22ImageId%22%3A13048435%7D gehen !

  2. @ Maiochka, merci pour l’info, je ne connaissais pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *