Le lapin et le renard

My favourite Rabbit - Photo Didier LagetUn soir d’hiver, j’ai vu, un renard dans Tempelhofer Feld, j’étais sur mon vélo, je longeais le mur du cimetière musulman quand, surgissant de la nuit, un renard s’est arrêté dans le cercle de lumière que faisait la lampe de mon vélo. On s’est regardé. J’ai posé le pied à terre, il ne bougeait pas. Il s’est assis un court instant, mais aussitôt, un son l’a fait se redresser. J’ai essayé de m’approcher de lui mais j’ai changé d’avis, je n’avais aucune idée de comment régirait un renard urbain. Je suis remonté sur mon vélo, lentement, et j’ai repris mon chemin au ralenti. Il s’est mis à trotter à deux ou trois mètres côté de moi, ses yeux comme deux petites lumières. Cette situation m’a donné envie de rire et j’ai ri. Pour lui ce devait être trop, il a subitement changé de direction et a disparu dans la nuit.

Il y a quelques jours, j’ai croisé un lapin, le long du Tempelhofer Feld, côté Neukölln. Il est assez sympa et on se revoit régulièrement.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *