La double revanche du pape

En lecteur assidu des guides de Berlin, vous connaissez la grande asperge, l’huitre enceinte, la machine à laver et même la revanche du pape. La vengeance du pape serait ce reflet en forme de croix qui apparaît sur la boule de la grande asperge quand le soleil brille. Une croix catholique sur une icône cathodique païenne. Sacré revanche! Ou l’inverse.
En exclusivité mondiale, voici pour vous la double revanche du pape.



Il faut se rendre, un jour de soleil, à la mi novembre, en bas d’Unter den Linden, au pieds de la statue de Fréféric II de Prusse. A précisement 14:31, fixer la tour de TV, fermer les yeux et tourner sur soi-même en chantant trois fois de suite “Was ist ist, Was nicht ist ist möglich, Nur was nicht ist ist möglich !”. Ouvrir les yeux (s’arrêter de chanter) et en principe vous verrez la double revanche du pape.

You may also like...

5 Responses

  1. hélène says:

    Birlidibou, la métchicabou, la dirlidibabidibou, l’important c’est ce qu’on a envie de voir !
    J’adore les surprises magiques et surréalistes !

  2. Ils mettent des trucs dans la bière en ce moment à Berlin ?

  3. Didier says:

    @marie-hélène principalement de l’eau et du houblon

  4. Kissou33 says:

    AAA.. quand je dis que Berlin est une ville magique.. personne ne me croit !! Merci d’être de mon avis 😉

  5. Katell says:

    Bravo pour ce blog magnifique ! Je viens de tomber dessus par hasard, je l’ai ajouté illico à mes favoris ! Je suis prof d’allemand en France et … amoureuse de Berlin ! J’y vais régulièrement. Vos récits me donnent envie d’y foncer de nouveau ! Merci ! Et je vais vite me procurer un de vos livres. Amicalement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *