Guten Rutsch


Ce matin on est en l’an 2007. Même pas mal à la tête. Les rues sont vides, à part quelques enfants qui recherchent des fusées qui n’auraient pas explosé. Ils ont de quoi faire, par endroits, le sol est rouge, les trottoirs sont couverts de papiers de pétards et de feux d’artifice.


On remarque aussi une quantité très importante de bouteilles, dont certaines ont explosé aussi. Quelques bières, pas mal de Rotkäppchen, et la présence très remarquée de champagne, notamment une très belle bouteille de Veuve-Cliquot, en équilibre sur le parapet de l’Admiralsbrücke. J’aimerais bien connaître le chiffre d’affaires des marchants de pétards et d’alcool…
Pour être complet sur le sujet, voici quelques informations publiés par le Tagesspiegel.
Cette année les fusées ont déclenchées 605 incendies de différentes importances. Le toit de la maison de Klaus Wowereit, le maire de Berlin a pris feu.
31 personnes ont été blessées dont une amie qui a reçu une fusée dans le ventre ! Son pantalon est en partie cramée et elle a un beau bleu en souvenir.
Les services de nettoyage de la ville ont ramassé plus de 200 tonnes de déchets.

You may also like...

2 Responses

  1. Loolou says:

    Je suis parti de Kreuzberg le 22 décembre et ça faisait déjà une semaine qu’on entendait les pétards et les fusées à la tombée de la nuit (vers Bethaniendam surtout)… Il faut croire que l’entraînement a été efficace !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *