Girolles aux écrevisses à la mode de Berlin


Pour faire la nique au froid qui revient à la vitesse du S-bahn s’il avait des freins, on a fait un truc terre-mer bien bon. Comme d’habitude, c’est une recette typiquement berlinoise.


Pour deux personnes, il vous faut :
300 g de girolles ( 400, c’est pas mal non plus )
4 oignons de printemps
Une barquette de queues d’écrevisses décortiquées (on en trouve des pas mauvaises chez Aldi ou plus cher chez Edeka, cf mon commentaire sur le sujet plus bas )
Une vingtaine de grammes de bleu de Laqueuille ( le Saint Agur fera l’affaire, le gorgonzola moins, son amertume flotte trop entre la langue et le palais )
Un titre de Macaco : Son son par exemple
À l’attaque !
Émincez les oignons de printemps,
chauffer très fort une poêle et y ajoutez votre huile favorite,
jetez dedans les girolles et le blanc des oignons de printemps
léger Touillage et baissage du feu,
après 5 minutes de cuisson, ajoutez les écrevisses, la partie verte des oignons de printemps et le bleu,
re léger Touillage,
deux ou trois minutes de cuisson supplémentaires,
présentez élégamment,
mettre la musique
Mangez, c’est bon.
On a accompagné ça d’une petite salade de lentilles et d’un Spätburgunder rouge, d’ailleurs concernant le vin, ce n’étais pas la meilleure combinaison, si quelqu’un a une suggestion, je suis preneur;
Les écrevisses en question ne sont pas celles qu’on peut trouver dans la Sioule, elles ne sont pas aussi goûteuses, ce sont ces ignobles écrevisses de Louisiane, une race importée des USA par un enfoiré qui les a rejetés dans une rivière et qui depuis, déciment les populations locales et n’ont que peu de prédateurs. Alors, n’hésitons pas, dévorons les!
Plus de girolles.

You may also like...

2 Responses

  1. polo du sud dit :

    hummmm , j’ai faim … belle recette , et MACACO pour t’accompagner pendant la cuisine , voilà qui réchauffe son homme !
    peut -être qu’un blanc ?? serait pas mal .

  2. luc dit :

    Un blanc sec et fruité ou pourquoi pas une bière…La même qui aurait servi au déglaçage.
    Enfin c’est une idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *