Devoirs de vacances

Suivant vos conseils pour améliorer mon Allemand, je me suis mis à l’écrire, à faire des exercices et à travailler sérieusement, pourtant ce n’est pas simple et l’Allemand m’outre.


Lors de mon dernier passage en France, alors que l’été n’était qu’un enfant, les grandes surfaces préparaient la rentrée avec des mètres linéaires de cahiers et de papeterie. Dans l’un d’eux je repère un présentoir spécial soutient scolaire en langues, mais je me rends compte bien vite qu’il ne contient que des livres d’Anglais et d’Espagnol. J’en parle à une vendeuse qui me dit « vous savez, personne ne parle Allemand  » (!!!), elle finit par me trouver un manuel, le seul dont elle dispose, le Bled Allemand première langue pour la 6ème. Et depuis l’Allemand m’outre.
Il m’outre, car il c’est une langue pleine de contre vérité. Exemple:
Si une chose est bien certaine, c’est qu’on dit LE soleil, car le Soleil est masculin, tout le monde le sait. Et bien en Allemagne on dirait LA soleil – Die Sonne, car Goethe, Hegel ou celui qui a inventé l’Allemand en a décidé ainsi. Et LA lune? Pareil, en Allemand on dit LE lune – Der Mond !
Ça empire !
On dit LA fille, car si il y a une personne sur la féminité de laquelle on peut compter c’est bien la fille. Pas en Allemand ! En Allemand, la fille est une chose, elle utilise un article neutre, Das Mädchen ! Autant l’appeler Machine. Alors, une amie zurichoise me fait remarquer qu’en Suisse c’est la maman qui est chosifiée ( Das Mami ) et une espagnole me dit qu’en Castillan, LE lait se dit LA lait – La leche. Il n’empêche que c’est « n’importe la wak » comme le disent en Français les ados d’amis.
Pire encore.
J’attaque le datif, le nominatif et l’accusatif et là, comble l’horreur, un de mes amis, Berlinois de souche, me dit « T’embêtes pas avec ça, à Berlin, tout le monde se trompe de genre  » et quand il me voit écrire « Ich treibe Sport » ( je fais du sport ) il me dit, «laisse tomber, ça c’est bien à Hambourg, mais ici on dit « Ich mache Sport »
Que dois je faire, parler comme une « Fishkopf », les Allemands du nord-ouest, ou comme un Berlinois ?
Ich bin Desempariert!

You may also like...

9 Responses

  1. Christophe dit :

    Bonjour Didier,
    Courage ! Si ça peut t’aider, je me suis remis à étudier l’allemand… (hmmm, non ça ne t’aide pas évidemment). Ma grande fille de 8 ans le comprend mieux que moi… (hmm, ça ne t’aide pas non plus…). Donc je me suis mis à « clavarder » avec un ami de Francfort, lui en français moi en allemand; on se corrige mutuellement (moi ça m’aide pas mal là… avec mon petit cahier pour noter et apprendre le vocabulaire courant).
    Mais la meilleure chose pour apprendre la langue, m’a-t-il dit, c’est d’aller dans le pays… (là, ça devrait t’aider… tu y es !).
    Quant au genre, ne te tracasse pas trop. Une idée que j’applique : Je fais comme mon prof d’anglais me disait : « pense [allemand] anglais, ne traduit pas avant. » Donc le soleil c’est Die Sonne. Point barre.
    Mais je pense que tu parles et que tu comprends mieux que moi…
    A plus.
    Christophe

  2. Kissou33 dit :

    Bon sang.. j’ai bien ri en te lisant !! Tu as bien raison ! Der Die et Das ne sont pas non plus mes copains !! Mais ne te désespère pas, le principal c’est de parler la langue, les fautes, on les corrige progressivement ! Le tout c’est de te faire comprendre !
    A bientôt (Bis bald)
    NB : j’adore ton Blog… et tu as bien de la chance de vivre à Berlin !

  3. Bubu dit :

    Hallo,
    Moi aussi ça m’a fait rire !
    Je sais pas si ça va pouvoir t’aider, moi aussi je suis en train d’apprendre l’allemand car je vais venir vivre à Berlin au mois d’octobre 😉 et j’ai appris très récemment dans un petit mémo d’allemand tout bête (l’allemand de poche collection assimil évasion) qu’il y avait des règles pour le genre !!! J’ai fait 7 ans d’allemand à l’école et je crois bien qu’on ne me l’a jamais appris ! Alors tu es prêt ?
    Les noms se terminant par and, ant, är, ast, ich, ig, iker, ikus, s, ismus, ist, or sont masculins.
    Ceux par a, ade, age, anz, ei, erin, heit, ie, ik, keit, (i)tät, schaft, sis, tion, ung, ur, e sont féminins.
    Ceux se terminant par chen, ett, icht, in, ing, (i)um, lein, ment, tel, tum sont neutres.
    Bon bien sûr ce n’est pas évident de se les apprendre tous par coeur comme ça de but en blanc, cela demande un peu de pratique… Mais pour ma part, j’ai trouvé très rassurant qu’il y ait malgré tout cette implacable logique germanique, non ?
    Voilà je voulais t’en faire part, étant donné que je viens tout juste de me confronter à cette question…
    Je lis assez régulièrement ton blog depuis un an, merci pour cela, il est chouette.
    A bientôt, vielleicht in Berlin,
    Bubu

  4. Stiford dit :

    Salut Didier,
    C’est vrai que l’allemand c’est parfois pas très logique alors que des fois ça l’est.
    Donc je te propose ce site pour travailler ton allemand.
    http://cronimus.free.fr/cours/index.htm
    C’est assez basique mais je le trouve très bien fait.

  5. Didier dit :

    Merci pour ces conseils!

  6. Lodi dit :

    Ohhhh mais c’est facile pourtant l’allemand…
    Pour le soleil et la lune, Tolkien a fait pareil. Dans ses oeuvres, le soleil est aussi féminin et la lune masculin.
    Puis la Mädchen, ce n’est pas tant la fille en elle-même que le diminutif -chen qui lui confère son neutre. La Mädchen, c’est la petite Maid.
    Mais sincèrement – tu as déjà rencontré quelqu’un qui ne t’as pas compris quand tu as dit « sie » pour une Mädchen ?

  7. Sofia dit :

    Ahahah l’allemand est une langue de contradiction en générale pour les articles mais à la fin on n’y pense même plus et cela devient logique (bien sûr qu’une table en faite est un objet masculin nan ?) …
    La meilleure technique que j’ai eu pour apprendre la langue est d’avoir eu une correspondante qui me parler pendant des heures alors que je ne comprenais rien mais inconsciemment pour la grammaire ça aide beaucoup même si on comprend pas trop les mots …
    Sinon j’ai pris des cours au Goethe Institut de Berlin pendant plusieurs mois seulement les prix sont devenus exorbitant maintenant et je te conseil plus simple :
    Une fois que j’ai arrêter les cours j’ai travaillé sur un livre « em Übungsgrammatik – Grundstufe Mittelstufe ».
    Tu y trouveras toutes les bases de grammaires nécessaires et expliquées avec même des exercices pour t’exercer. Il est vraiment bien fait je trouve.
    Tu peux le trouver chez Dussmann mais je crois qu’il est moins cher sur internet (http://www.hueber.de/huebershop/detail.html?refresh=true&action=show&isbn=978-3-19-001657-0&elka_id=345630&selected_elka_id=345630&theme=default&backtobasket=&backtosearch=true)
    La petite astuce que je peux ajouter aussi c’est après chaque point de grammaire que tu as appris, essaie de l’utiliser directement en discutant avec un allemand ! Ca t’habitue à l’utiliser et après tu le ressortiras sans y penser 😉
    Viel spass !

  8. Marchand Jean-Pierre dit :

    Je viens visiter Belin début juin 6 jours.
    J’ai commencé à apprndre l’allemend sur un site gratuit en Belgique wallangue.beCest vrai que c’est pas facile avec les conjugaisons, déclinaisons, genres etc

  9. SID dit :

    Hello, la soleil brille brille brille
    Hello, la soleil brille brille brille
    C’est vrai que ça sonne pas bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *