Des Lego pour Aï Weiwei au Gropius Bau

Des Lego pour Ai Weiwei photo Didier Laget
En septembre dernier, Aï Weiwei, qui préparait une exposition au musée Victoria de Melbourne, passait une grosse commande de briques Lego. La multinationale danoise refusa de le livrer sous prétexte que le groupe ne pouvait approuver l’utilisation de ses briques à des fins politiques.

Choqués par cette attitude, le Gropius Bau et cinq autres musées dans le monde (le Contemporary Art Center de Málaga, la National Gallery of Victoria à Melbourne, la Royal Academy de Londres, le Brooklyn Museum de New York, le Kunsthal Charlottenborg de Copenhague) ont décidé d’aider l’Artiste à réunir ses Lego. Une voiture est garée à côté de chacun de ces musés, et les gens qui veulent apporter des Lego pour Ai Weiwei, peuvent les déposer à travers une des fenêtres ouvertes. Le but étant de remplir la voiture.

Le truc qui m’embête dans l’histoire c’est pourquoi avoir choisi une voiture pour déposer ces briques ? Pourquoi pas une énorme boîte plutôt qu’une BMW, une autre énorme multinationale qui se fait de la pub pour pas cher.

You may also like...

3 Responses

  1. Laurent dit :

    Pas un seul musée français ne participe?

  2. Didier dit :

    J’ai bien l’impression que non.

  3. BerlinVécu dit :

    Visiblement, ça passionne pas la foule cette histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *