Tagged: Brandebourg

Monument de Manaf Halbouni porte de Brandebourg

À côté de la porte de Brandebourg, se dressent 3 bus, comme plantés dans le sol. J’ai un moment cru que c’était le retour des Géants de Royal Deluxe, mais il n’en est rien. Ces bus renversés, installés le lendemain de...

Les éléphants du Sacrower see

Les éléphants géants traversent parfois la forêt autour du Sacrower see. Il faut de la patience. Sentir le sol qui vibre sous leur pas, entendre le son des feuilles mortes qu’ils piétinent et surtout s’enfuir discrètement avant qu’il ne vous...

Une carte et 9 lacs autour de Berlin

On ne s’attendait pas à ça, après un mois de juillet hivernal et très aquatique où la pratique du Paddleboard dans la Karl-Marx-Straße devint subitement le truc à faire absolument ainsi que le remorquage de bouée par 4×4 dans la...

10 balades à Berlin et autour

Découvrir Berlin et ses environs, ça fait du bien aux poumons, aux oreilles, aux muscles et à l’âme. Que ce soit en hiver, sous la neige et dans un froid glacial, au printemps sous des pluies de fleurs et le...

Faire un tour à Neuruppin

Grosse canicule berlinoise samedi dernier, on a essayé Prinzenbad et Columbiabad, mais fatigués d’être les cibles de bombes humaines se jetant à l’eau un peu trop près de nous, on a choisi Neuruppin et son lac pour rafraîchir nos cerveaux,...

Le père Noël habite dans le Brandebourg

Je suis né en Auvergne et toute ma petite enfance on m’a fait croire que le Père Noël habitait sur le Puy de Sancy. Adolescent, on m’a dit qu’il vivait dans les Alpes. À peine majeur, je déménageais en Hollande...

Die Riesen kommen

Aussi grand que les Lu sont petits, les géants de Royal De luxe sont dans la place. Aujourd’hui, le badaud curieux avait le choix entre une ancre géante qui s’est sans doute détaché d’un bateau aussi gigantesque sur la Pariser Platz et un geyser qui jaillit toutes les dix minutes sur la Schlossplatz.

Porte de Brandebourg

Le week-end dernier, l’espace compris entre la Postdamer Platz et la Parizer Platz grouillait de touristes. En troupeaux compacts, ils débordaient des trottoirs sur les pistes cyclables, et la route. Deux murs de bus, moteurs tournant pour le chauffage, longeaient la rue du 17 juin au-delà du Mémorial militaire russe. Ce n’était plus Berlin, mais un casgiu merzu.