Berliner Stadtschloss, avant et après


Donc, la construction du Schloss commencera en 2011, soit un an plus tard que prévu. Le choix de Franco Stella, comme architecte du projet avait était très discuté, pas uniquement pour son projet, l’immonde machin baroque, mais pour la manière sont il avait été sélectionné. Cependant la cour de Düsseldorf a jugé que tout avait été correct. Et devinez quoi ? Et bien maintenant que ça roule pour lui, Franco Stella, veut plus d’argent, pour construire la coupole et le portail. Il avait sans doute oublié de l’inclure dans son devis.


En attendant, pas une minute à perdre, la Humboldt-box, le bureau d’information du projet, a vu ses parois modifiées. L’image 3D du futur bâtiment qui y était affichée a été remplacée par une pub pour Coca. C’est très classe tout ça.

Culturel et beau. Enrichissant.

You may also like...

3 Responses

  1. marie says:

    Bien vu le montage photo. Par contre, pas joli joli ce qu’il cache…

  2. Max says:

    Salut,
    L'”immonde machin baroque” ??!! Le Palast der Republik était il à ce point resplendissant??? Voyons, voyons … L’Ostalgie me semble encore plus prononcée auprès des Français
    Rendez-vous dans 6 ou 7 ans, nous jugerons alors sur pièce
    @+
    PS: sinon bravo pour ce blog !!!

  3. Didier says:

    @max Je ne suis pas Ostalgique et ne comprend pas que l’on puisse l’être. En DDR, des gens étaient torturés, d’autres tués et la liberté de penser ou de voyager (en dehors des pays frères… et encore) inexistante.
    Mettre en parallèle l’esthétique du bâtiment où siégeait le gouvernement responsable de ces atrocités et l’ostalgie est un peu provocateur.
    Depuis la chute du mur de Berlin, le palais un nouveau rôle dans la ville, qui n’avait rien à voir avec son passé, les Berlinois se l’était approprié, on y présentait expos, concerts, etc. Lis cette page à ce sujet :la-destruction-du-palais-de-la.php . S’était aussi d’une certaine manière un rapel à ce qui s’est passé, bien plus efficace que tous les mémoriaux, et une sorte de point d’encrage historique.
    L’appréciation esthétique n’a rien à voir avec la destruction de ce bâtiment, surtout si le but est de faire un faux vieux bâtiment, dont on ne sait pas trop à quoi il servira, et pour un coût hallucinant ( plus de 12 millions d’Euros pour détruire le palais et un devis en constante augmentation pour la construction du Schlosse ). Ce n’est pas parcequ‘un bâtiment ressemble à ce qu’il y avait avant qu’il est mieux. Au pire il est juste joli !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *