Le Bendlerblock, Stauffenberg et la resistance allemande

walkyrie A berlin - Photo copyright Didier Laget Je suis allé voir Walkyrie, il y a une dizaine de jours, ce film raconte la tentative d’assassinat d’Hitler, le 20 juillet 1944, par un groupe de conspirateurs mené par Claus von Stauffenberg. ( Je ne peux pas en parler avant sa première aux USA, le 15 décembre ). En sortant de la salle, j’ai réalisé que je ne savais pas grand-chose de ce qui se passait en Allemagne pendant la Deuxième Guerre mondiale. À l’école, j’ai appris que tous les Allemands étaient les méchants et que tous les Français étaient des résistants. Pour en savoir plus, je suis allé visiter le Bendlerblock, le bâtiment dans la cour duquel, Stauffenberg et d’autres ont été fusillés.


Bendlerblock A berlin - Photo copyright Didier Laget
Le Benderblock est un monument gris et flippant. Dans sa cour, une statue, un homme aux poings liés, est dressé en hommage à la résistance. Sur un mur une plaque rappelle que c’est ici que Stauffenberg a été fusillé. On entre dans le musée en empruntant un escalier aux murs duquel sont affichés des portraits de résistants. Le musée est riche en iconographie, on a la possibilité de parcourir des documents originaux retraçant les vies ou les procès de certains résistants. Je connaissais bien sûr l’histoire de l’attentat du 20 juillet, mais j’étais loin de m’imaginer qu’il y en avait eu d’autres avant et surtout qu’il y avait eu une résistance aussi importante contre le régime nazi, dès 1933 !

Bendlerblock A berlin - Photo copyright Didier Laget
En effet, salle après salles ce sont des centaines de résistants qui nous sont présentés. Ils sont coupables d’avoir critiqué le régime, d’avoir aidé des Rom ou des Juifs, de tentative d’assassinat… Ils ont tous été fusillés, torturés, déportés.
Des fac-similés de documents sont disponibles, incluant la profession de foi de Ludwig Beck et de Carl Friedrich Goerdler, qui devaient diriger le gouvernement mis en place gràce à l’opératio Walkyrie. Édifiant.
On trouve aussi des reproductions de prospectus communistes clandestins qui parlent de lutte contre le totalitarisme et le fachisme. Il est ironique de voir que c’est un autre régime de ce type qui fut installé par les Russes à la fin de la guerre, utilisant les mêmes techniques de terreurs et de mort. Je suis allé voir la prison de Hohenschoenhausen, et ces deux visites se complètent parfaitement. Le témoignage de cet ancien prisonnier de la Stasi, qui nous guidait lors de la visite, fait froid dans le dos, tellement les méthodes employées sont similaires à celles des Nazis.
L’accès au musée est gratuit ainsi que l’utilisation d’audioguides en Français, raison de plus d’y allez. Il est situé juste derrière la Neue Nationalgalerie.
Gedenkstätte Deutscher Widerstand
Stauffenbergstraße 13 – 14
10785 Berlin-Mitte

You may also like...

9 Responses

  1. Irene dit :

    mais oui, c’est jamais du blanc ou du noir, il y a toujours des resistants qui ne s’adhèrent pas à la follie collective…
    ton écrit m’a fait penser à une pièce de théâtre que je viens de voir ici à Barcelone que j’ai très bien aimée, réprésentée par une troupe hollandaise qui est en tour à travers l’Europe: « Mefisto forever ». le sujet de la pièce est justement cette complexité donnée par les attitudes différentes des citoyens devant les totalitarismes, dans ce cas le nazisme: ceux qui résistent carrément (et qui en souffrent les conséquences), ceux qui choisissent l’exile, mais aussi ceux qui, d’une manière assez naïve, essaient de modérer le désastre en agissant à l’intérieur du système (c’est le cas du protagoniste de « Mefisto… »). et on se rend compte que les trois possibilités comportent de la souffrance.

  2. mariellina dit :

    Et dire, que je passe devant presque tous les jours. Merci du renseignement, j’y vais de ce pas.

  3. Didier dit :

    @Irene J’aime bien cette phrase « il y a toujours des resistants qui ne s’adhèrent pas à la follie collective », c’est encourageant.
    @mariellina j’ai habité à Paris et ne suis jamais monté sur la Tours Eiffel, il a fallu que je quitte la ville pour m’en rendre compte 🙂

  4. E-Girl dit :

    Merci pour ces adresses, je m’en servirai, c’est sûr, lors de mon prochain passage à Berlin…
    Si la résistance allemande au régime nazi t’intéresse, tu peux aussi jeter un oeil aux Lettres et carnets d’Hans et Sophie Scholl réédités en France en août 2008 (il ya aussi un film sur Sophie Scholl que je n’ai pas vu)… Ils restent discrets dans ses carnets sur leurs activités réelles, mais c’est intéressant aussi.
    Et puis il y a les bouquins de Klaus Mann (oui, le fils de Thomas) exilé en France justement à l’arrivée D’hitler au pouvoir. Un bon moten de se faire une idée de la résistance allemande en exil… Il y a son journal, son autobiographie « le tournant » ré-édité en français chez Babel, il me semble, et ses romans, notamment « le volcan »…

  5. ICD dit :

    The Institute for Cultural Diplomacy (ICD) is pleased to announce four programs taking place in Berlin throughout February 2009. All programs are currently accepting applications…
    The ICD Academy for Cultural Diplomacy (2nd – 6th February, 2009)
    Europe Meets Latin America: A Forum for Young Leaders (9th – 13th February, 2009)
    Cultural Diplomacy in Europe: A Forum for Young Leaders (16th – 20th February, 2009)
    Cultural Diplomacy in Africa: A Forum for Young Leaders (23rd – 27th February, 2009)
    The ICD is an international, not-for-profit, non-governmental organization focused on the theoretical and practical promotion of cultural exchange as a tool for improving relations in all areas. To learn more about our activity, please visit http://www.culturaldiplomacy.org.
    The ICD programs bring together Young Leaders from across the world for an analysis of cultural diplomacy, an exploration of the relationship between their cultures, and to create a sustainable network between likeminded individuals. Participants are encouraged to use the networks they develop to organize their own leadership initiatives in the future.
    The ICD Academy for Cultural Diplomacy (2nd – 6th February 2009)
    The ICD offers the Academy for Cultural Diplomacy to allow individuals of all backgrounds to gain an introduction in, or deepen their knowledge of, the field of Cultural Diplomacy. A diverse, inter-disciplinary curriculum featuring leading figures from the public sector, private sector and civil society will stimulate discussions of the salient issues in the field of Cultural Diplomacy today.
    Further information: http://www.culturaldiplomacy.org/index.php?en_icdacademy_introduction
    Enquiries: academy@culturaldiplomacy.org
    Europe Meets Latin America: A Forum for Young Leaders (9th – 13th February 2009)
    Europe Meets Latin America: A Forum for Young Leaders will bring together young leaders for a consideration of the bi-regional relationship between Europe and Latin America, and an exploration of important issues. Areas of focus will include regional Vs. national identity, the influence of development criteria on economic relations, and a consideration of the importance of cultural exchange in strengthening ties.
    Further information: http://www.culturaldiplomacy.org/index.php?en_program_emla_introduction
    Enquiries: emla@culturaldiplomacy.org
    Cultural Diplomacy in Europe: A Forum for Young Leaders (16 – 20 February 2009)
    Cultural Diplomacy in Europe: A Forum for Young Leaders (CDE) has been designed to bring together young, influential people from Europe and across the world to explore the need for, and practice of, Cultural Diplomacy within Europe. Through carefully selected case studies and workshops, CDE will encourage the participants to explore the role cultural exchange can play in addressing regional, national, and local cultural divisions in Europe.
    Further information: http://www.culturaldiplomacy.org/index.php?en_program_cdie_introduction
    Enquiries: europe@culturaldiplomacy.org
    Cultural Diplomacy in Africa: A Forum for Young Leaders (23 – 27 February 2009)
    Cultural Diplomacy in Africa: A Forum for Young Leaders (CDA) was developed to address the urgent need for cultural diplomacy on the African continent. CDA will consider how Cultural Diplomacy can help to strengthen relations between different cultural groups within Africa, will highlight and look at examples of initiatives that currently exist in this area, and will encourage discussions on the role that external influences can, and should, place in the development of Africa.
    Further information: http://www.culturaldiplomacy.org/index.php?en_program_cda_introduction
    Enquiries: cda@culturaldiplomacy.org

  6. Sève dit :

    ou encore sur la résistance des femmes allemandes mariées à des juifs : Rosenstrasse film allemand de 2005 ??? passé il y a moins d’un an sur arte.

  7. Baurens dit :

    je viens de voir Walkyrie sorti la semaine dernière en France; déçue par la prestation de Tom Cruise, par le film, mais germaniste de coeur, je suis contente qu’enfin cette partie de l’histoire voit le jour, pour justement mettre un terme au préjugé « Allemands = nazis ».
    je projette d’emmener ma fille aînée à Berlin pour ses 10 ans en 2010, et votre site m’inspire !!

  8. gaudfrin dit :

    J’ai aimé « Walkyrie », malheureusement la VO était en anglais ; en allemand c’eut été plus authentique.
    Que vaut-il mieux voir, ce musée ou Plotzensee ?
    Les emplacements de l’ancienne chacellerie et du bunker sont-ils évocateurs ?

  9. C vrai qu’on nous a souvent trop rabaché que les Allemands étaient responsables de tout le mal fait durant la seconde guerre mondiale.Et je me pose aujourd’hui la question « est-ce si tabou que cela ? ».Je vous parle avec mes 14 ans et tout ce que j’ai pu ressasser sur l’histoire allemande du 3è Reich.Tout ceci sans dire bien sûr que j’aime infiniment l’Allemagne.Mais il ne faut jamais oublier que le 1er sang qui a été versé pour l’honneur de la patrie allemande a été…Allemand.Et au-delà du film et de ses performances,je retiens surtout que les résisatans allemands-ne furent pas que des hauts fonctionnaires ou colonels,…Mais aussi des civils.
    Sur ce_Stauffenberg,Olbriecht & tous ceux qui mourrurent pour l’Allemagne que votre âme soit en paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *