Atterrissage de concombres

Tomates, courgettes, basilic, carottes, pommes de terre, fraises, potirons. Ce ne sont pas les ingrédients d’une de mes recettes typiques de Kreuzberg, mais quelques uns des légumes qui poussent à Tempelhof, qui était, je le rappelle un aéroport.



C’est peut-être la version moderne Kolonies. On s’inscrit sur une liste pour obtenir un carré de terrain. Puis on sème, récolte, et on mange. Très proches de mère nature mais pas vraiment fan de jardinage j’ai peut-être oublié une étape ou deux, comme arroser, biner, avoir des ampoules aux mains, mal au genoux ou au dos, mais en gros, le jardinage à Tempelhof c’est ça.

C’est même un peu plus que du jardinage. Le but du projet Allmende-Kontor est aussi de partager ses connaissances, d’être solidaire et responsable. On peut parler d’utopie et de naïveté, mais à une époque où les fachos des Tea Parties, quelques banques pourries et des mafieux de la finances comme Standard & Poor balancent la planète dans une énième crise, je trouve ce genre d’initiative plutôt bienvenue.
Allmende-Kontor fait parti du réseau Urbanacker.net, qui développe entre autres plusieur Kiez-Garten un peu partout dans Berlin.

You may also like...

2 Responses

  1. mother 37 dit :

    Et le désherbage ? bon appétit .

  2. Camille dit :

    Ca a l’air formidable. J’aime beaucoup votre blog. J’ai hâte de venir à Berlin.
    Ce genre d’initiative est vraiment très important pour initier LeCitadinlLambdaetMéchant à la culture de sa propre nourriture. A des occupations sainesetfertiles… Vive Berlin, vive les jardins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *