A Few Free Years à l’Hamburger Bahnhof

« The Laundry » par Thomas Schütte

Hamburger-Bahnhof « The Laundry » par Thomas Schütte

Je me suis baladé à en avoir le tournis au milieu d’une spirale de 5050 toiles empilées, j’ai vu les jolies fesses nues de cowgirls dans un saloon bancal, attendu que 10 machines à laver en bois nettoient mon linge sale. Pacman, Space invaders, Pong et Centipede m’ont fait une haie d’honneur, et un piano à queue solitaire m’a joué du Wagner pour moi tout seul dans une pièce dont les murs étaient couverts de 1443 partitions. Où ça ?

À l’Hamburger Bahnhof qui présente quelques pièces données par la Fondation Flick à la Neue National Galery qui est fermée pour le moment. Dans mon introduction il était question de “5050 Stacked Paintings” par Richard Jackson, de “Saloon Theater” par Paul McCarthy, de « The Laundry » par Thomas Schütte, d’« A Few Free Years » par Jason Rhoades et enfin de « School of Velocity » par Rodney Graham. Mais il y a bien d’autres œuvres à voir, signées Georg Baselitz, Bruce Nauman ou Martin Kippenberger.

Hamburger-Bahnhof , "5050 Stacked Paintings" par Richard Jackson

“5050 Stacked Paintings” par Richard Jackson

Hamburger-Bahnhof , "5050 Stacked Paintings" par Richard Jackson. Photo DIdier Laget

Hamburger-Bahnhof , “5050 Stacked Paintings” par Richard Jackson

Hamburger-Bahnhof, "Saloon Theater" par Paul McCarthy. Photo Didier Laget

“Saloon Theater” par Paul McCarthy

Hamburger-Bahnhof, "Saloon Theater" par Paul McCarthy. Photo Didier Laget

“Saloon Theater” par Paul McCarthy

Hamburger-Bahnhof, « A Few Free Years » par Jason Rhoades. Photo Didier Laget

« A Few Free Years » par Jason Rhoades

Hamburger-Bahnhof, « School of Velocity » par Rodney Graham. Photo Didier Laget

« School of Velocity » par Rodney Graham.

Hamburger-Bahnhof, « School of Velocity » par Rodney Graham. Photo Didier Laget

« School of Velocity » par Rodney Graham.


L’expo est immense et ça vaut le coup de prendre son temps pour tout voir, donc prévoir de bonnes chaussures et concernant « les jolies fesses nues des cowgirls » un panneau prévient que les films présentés dans cette installation peuvent être offensant et qu’ils ne sont pas faits pour être vu par des enfants ou des jeunes personnes. Sans dire à partir de quel âge on n’est plus jeune. Le collectionneur, Friedrich Christian Flick donné 268 œuvres à la Nationalgalerie si tout est de cette qualité on va s’amuser.

Allez-y!

Plus d’infos: A Few Free Years – Hamburger Bahnhof

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *